Statuts - Groupe d'intérêt "Fitness Suisse

Statuts

Les statuts représentent la loi fondamentale d’CI Fitness Suisse. Vous trouverez ci-dessous un aperçu détaillé des statuts d’CI Fitness Suisse.

Vous pouvez télécharger ici les statuts en Français.

Une association au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse existe sous le nom de CI Fitness Schweiz  ZGB dont le siège est à Zurich.

CI Fitness s’efforce de protéger et de promouvoir les intérêts communs des centres de remise en forme et autres organisations d’exercice physique.

CI Fitness a pour objectif d’améliorer et de garantir la qualité des prestataires de services d’exercice physique favorables à la santé. Le CI Fitness vise également à faire connaître à l’utilisateur final et aux parties concernées les informations pertinentes pour le secteur.

L’adhésion est ouverte à toutes les entités juridiques ou entreprises individuelles qui sont actives dans le secteur du mouvement et de la santé.

Les associations commerciales, les associations professionnelles ou les établissements d’enseignement qui n’exploitent pas eux-mêmes un centre de fitness ou une organisation certifiée pour d’autres offres d’exercices ne peuvent pas devenir membres de l’association. Ils sont libres de rejoindre le conseil consultatif.

L’association compte les catégories de membres suivantes :

  • Chaînes de centres
  • Centre de fitness pour les membres
  • Fournisseurs individuels d’offres d’activité physique

Chaque membre est tenu de contribuer à la réalisation de l’objet statutaire et de défendre la réputation de l’association.

Chaque membre est tenu de payer la cotisation annuelle. Le montant de la cotisation annuelle est déterminé par une résolution de l’assemblée générale sur proposition du conseil d’administration.

Des frais d’adhésion différents peuvent être fixés en fonction de la catégorie. La fixation de cotisations plus élevées nécessite l’approbation de l’assemblée générale.

L’adhésion expire quand:

  • Démission
  • Exclusion
  • Décès dans le cas de personnes physiques, perte de la capacité juridique dans le cas de personnes morales

La démission s’effectue par une déclaration écrite au Conseil d’administration. Toutefois, la cotisation de l’année en cours reste due. L’adhésion peut être résiliée avec un préavis de six mois avant la fin de l’année civile.
L’exclusion peut avoir lieu sans en indiquer le motif. Le conseil d’administration est responsable de l’exclusion. Il décide enfin qu’il existe une possibilité de recours auprès de l’assemblée générale.

Les organes de l’association sont :

  • l’assemblée générale
  • le conseil d’administration
  • le directeur général
  • les auditeurs

L’assemblée générale est l’organe suprême de l’association. Elle se compose de tous les membres de l’Association et se réunit physiquement sur convocation du Conseil d’administration ou, après décision du Conseil d’administration, sous forme de scrutin par écrit ou par courrier électronique. Le bulletin de vote est inclus dans le concept de l’assemblée générale.

L’assemblée générale ordinaire se tient chaque année dans les six premiers mois de l’année. La convocation à l’Assemblée générale est faite au moins 30 jours à l’avance par écrit ou par courrier électronique par le Conseil d’administration, avec indication de l’ordre du jour.

Une assemblée générale extraordinaire est convoquée par résolution du conseil d’administration, à la demande d’un cinquième des membres ou à la demande des commissaires aux comptes. L’invitation doit être envoyée au moins 10 jours avant la réunion.

Les motions à l’attention de l’assemblée générale ordinaire doivent être soumises par écrit au président au moins deux semaines à l’avance. Dans le cas d’une assemblée générale extraordinaire, ce délai est de cinq jours.

Les tâches et les compétences de l’assemblée générale sont :

a) Approbation du procès-verbal de la dernière assemblée générale
b) la fixation de la cotisation annuelle
c) Élection du président, des autres membres du conseil d’administration et des commissaires aux comptes
d) Acceptation du rapport annuel, des comptes annuels et du rapport des vérificateurs
e) Décision sur la décharge des membres du Conseil d’administration et de l’organe de révision
f) Traiter les motions du conseil d’administration et des membres
g) décider des affaires importantes qui lui sont soumises par le Conseil d’administration
h) adopter et modifier les statuts
i) la dissolution de l’association

L’assemblée générale est présidée par le président ou par un président désigné par le conseil d’administration.

Les résolutions de l’assemblée générale sont adoptées par vote ouvert. Le vote n’a lieu à bulletin secret que si la majorité des membres présents le demande expressément.

Le vote par procuration n’est pas autorisé pour les personnes physiques. Les personnes morales exercent leur droit de vote par l’intermédiaire d’un représentant autorisé.
Le membre concerné est exclu du droit de vote lorsqu’une résolution est prise sur sa propre décharge, sur un acte juridique ou sur un litige entre un membre et l’Association.

Les droits de vote des membres sont calculés en fonction du nombre de centres de fitness gérés et certifiés par ce membre. Pour chaque centre de fitness géré et certifié, ils obtiennent une voix. Le nombre de voix par membre disposant de plusieurs centres de fitness est déterminé par le Conseil d’administration au début de chaque année civile. Le conseil d’administration édicte un règlement à cet effet, qui précise les modalités de détermination des votes.
Les nouveaux membres qui n’ont pas de gymnase, offrant d’autres programmes d’exercices disposent d’une voix chacun.

Sous réserve de l’art. 5h ci-dessous, l’assemblée générale décide des affaires suivantes à la majorité des deux tiers des voix des membres présents :

  • Modifications des statuts de l’association
  • Fusion avec une association similaire
  • Dissolution de l’Association (et utilisation du produit de la liquidation).

Les autres résolutions de l’Assemblée générale requièrent une majorité simple des voix des membres présents.

En cas d’égalité des voix, la voix du président est prépondérante.

Le conseil d’administration (y compris le président) est composé de 11 membres au maximum. Si possible, il devrait compter au moins 5 membres. Il est élu pour un mandat de deux ans, une réélection est possible.

À l’exception du président, les membres du conseil d’administration doivent eux-mêmes être des représentants ou des dirigeants d’un membre de l’association. Si un membre du conseil d’administration ne remplit plus ces conditions, sa qualité de membre du conseil d’administration prend automatiquement fin et le membre représenté de l’association a le droit de désigner un remplaçant de son choix.
Si un membre fondateur démissionne de l’association, la qualité de membre du conseil d’administration de son représentant expire automatiquement et les autres membres fondateurs ont le droit de désigner conjointement (majorité simple) un membre du conseil d’administration de remplacement de leur choix. Le droit des membres fondateurs à un total d’au moins six sièges au Conseil d’administration reste inchangé.

A l’exception du Président, qui est élu par l’Assemblée générale, le Conseil se constitue lui-même. Il est convoqué à la demande du président ou à la demande d’au moins deux membres du conseil ou des commissaires.

Le Conseil d’administration constitue un quorum si au moins la moitié de tous les membres du Conseil sont présents. Les résolutions du conseil d’administration sont adoptées à la majorité simple des membres présents. En cas d’égalité des voix, la voix du président peut être prépondérante. Les résolutions circulaires requièrent l’unanimité de tous les membres du conseil.

Le Conseil d’administration est responsable de la mise en œuvre et de l’exécution des résolutions de l’Assemblée générale. Il gère l’association et prend toutes les mesures nécessaires pour réaliser l’objet de l’association. Le Conseil d’administration dispose de tous les pouvoirs qui ne sont pas expressément attribués à un autre organe de l’Association. Il s’agit notamment de :

a) la préparation et la convocation des assemblées générales ordinaires et extraordinaires (également sous forme de scrutin)
b) la décision sur l’admission ainsi que l’exclusion éventuelle des membres
c) le contrôle du comportement conforme aux statuts, la rédaction de règlements ainsi que l’administration des biens de l’association
(d) les comptes
(e) l’élection du directeur exécutif

Le comité exécutif représente l’association à l’extérieur. Les membres du conseil d’administration signent conjointement avec un autre membre du conseil d’administration ou avec l’administrateur délégué. Les membres du Conseil ne peuvent pas se faire représenter par d’autres membres du Conseil lors des réunions du Conseil. À cette fin, une notification écrite préalable par e-mail au président est suffisante.

Le Conseil d’administration peut convoquer des commissions et des groupes de travail à tout moment. Le Conseil d’administration a le droit de dissoudre ces commissions et groupes de travail à tout moment. Il édicte ses propres règlements à cet effet.

Le conseil d’administration peut déléguer ses fonctions et ses pouvoirs à un directeur exécutif dans la mesure où la loi le permet. Si le Conseil n’a pas de directeur exécutif, le président gère les affaires du Conseil.

Le directeur exécutif est élu par le conseil d’administration et lui rend compte. Il participe aux assemblées générales et aux réunions du conseil d’administration avec voix consultative.

L’assemblée générale peut élire une personne physique ou morale, qui ne doit pas nécessairement être membre de l’association, comme vérificateur des comptes pour un mandat de 2 ans. La réélection est autorisée. L’exercice financier commence le 1er janvier et se termine le 31 décembre. Les comptes annuels sont clôturés et un inventaire est dressé au 31 décembre. Les états financiers annuels sont vérifiés par les commissaires aux comptes.
L’organe de révision soumet à l’assemblée générale un rapport écrit sur le contrôle des comptes annuels et propose à l’assemblée générale d’accorder ou de refuser la décharge au conseil d’administration et à l’administrateur délégué.

Le conseil d’administration peut nommer un conseil consultatif. Il s’agit d’un organe consultatif auprès du Conseil d’administration. Le président dirige également le conseil consultatif.
Les membres du conseil consultatif peuvent être des personnes physiques ou morales ainsi que des communautés juridiques, proches de CI Fitness et/ou ayant un intérêt dans la prospérité de l’association.

Le patrimoine de l’association est constitué des cotisations annuelles des membres, du produit des activités de l’association (notamment les compensations financières des certificateurs reconnus), des revenus du patrimoine de l’association, des dons ou legs éventuels et, le cas échéant, des subventions des pouvoirs publics.

Pour les engagements de l’association, seuls les actifs de l’association sont responsables. La responsabilité personnelle des membres pour les engagements de l’association est exclue.

Ces statuts ont été approuvés tels quels lors de l’assemblée générale des membres de 2020 et sont entrés en vigueur immédiatement.