Les investisseurs parient clairement que les consommateurs retourneront à la salle de sport après la pandémie - IG Fitness Suisse

Les investisseurs parient clairement que les consommateurs retourneront à la salle de sport après la pandémie

Dans quelle mesure la pandémie a-t-elle accru l’importance de tous les types de bien-être pour les consommateurs ? Afin de démontrer l’expansion du bien-être, cet article se penche sur le fitness, l’un des secteurs les plus touchés par la pandémie. L’institut de recherche sur le fitness IHRSA a récemment documenté le déclin du marché pour chaque région du monde en raison de la fermeture définitive de 22 % de toutes les installations de fitness pendant la pandémie. Mais dans les grandes villes du monde entier, l’activité revient à son niveau d’avant la pandémie, plus tôt que prévu par la plupart des analystes. Rien ne l’illustre mieux que le regain d’intérêt des investisseurs pour ce secteur, comme le montrent quelques exemples.

Par exemple, la plus grande marque de salles de sport d’Amérique latine, SmartFit, vient de lever 450 millions de dollars au Brésil, tandis que F45Training (un groupe de fitness basé aux États-Unis et comptant 1 750 studios dans le monde) est récemment entré en bourse avec une valorisation de 1,45 milliard de dollars. La plus grande chaîne de salles de sport d’Angleterre, PureGym, a récemment atteint 94 % de son nombre d’adhérents de 2019 et envisage une introduction en bourse cette année. De même, les boutiques de remise en forme font état d’une explosion du nombre d’adhérents et de la fréquentation.  Ainsi, si l’article doit laisser ouverte la question de savoir si ce fort intérêt est un phénomène temporaire lié à la reprise, il peut néanmoins montrer que les marchés parient clairement sur un retour des consommateurs dans les salles de sport.